Conférence d’art visuel

Lundi 19 mars, voici ce qui était affiché dans notre classe.

Notre enseignante nous a laissés nous interroger sur cette affiche. Puis, jeudi 22 mars, elle nous a interrogés : “Au fait, connaissez-vous la réponse à cette question ?”

Oui, nous savions ce qu’est un autoportrait. Elle nous a donc invités à réfléchir sur les différents moyens possibles de faire notre autoportrait. Nous avons trouvé beaucoup de solutions et, bien sûr, elle en a retenu une particulièrement : l’autoportrait oral. Chacun, nous nous sommes donc présentés oralement. Au fil des présentations, nous avons découvert comment bien réaliser un tel exercice, nous avons aussi enrichi le vocabulaire utile pour se décrire… et avons aussi compris que c’est un exercice assez difficile.

Et, le vendredi, Pierre-Michel Bertrand, du Centre culturel de Livarot, est venu nous parler des autoportraits dans le monde de la peinture.

Tous rassemblés pour écouter Pierre-Michel Bertrand.

Nous avons alors découvert ô combien ce thème est complet. Pierre-Michel nous a d’abord parlé des “autoportraits signatures” : les scribes du Moyen Age se dessinaient dans une lettrine, ou un médaillon, pour signer leurs écrits.

Puis, il nous a présenté des “autoportraits sérieux” : les peintres se dessinaient à partir de leur image vue dans un miroir. Nous avons observé les différents procédés utilisés.

De plus en plus entraînés à observer les peintures, il nous a alors invités à découvrir les “autoportraits cachés” : les artistes se dessinaient dans leur tableau, soit parmi les personnages représentés, soit sur des objets variés. Ils étaient parfois bien difficiles à repérer, mais nous les avons tous trouvés !

Enfin, notre conférencier nous a montré des “autoportraits bizarres” : les peintres se représentaient d’une façon très surprenante dans leur tableau.

Tout au long de cette conférence, nous avons pris quelques notes. Au retour en classe, notre enseignante nous a proposé de les mettre en commun, et, sous notre dictée, les a regroupées, encore sous la forme de prise de notes : elle n’a pas rédigé de phrases, elle a utilisé des abréviations, elle nous a donné des pistes pour nous aider dans cet exercice compliqué.

Suite à ce travail de mise en commun, nous avons, par groupes, constitué une affiche pour présenter les autoportraits : cela consistait à reprendre les notes communes, à les rédiger, à corriger notre écrit à partir d’une grille d’évaluation, à disposer les représentations des tableaux et nos écrits de façon esthétique et lisible, puis à s’entraîner à présenter oralement cette affiche, et, bien sûr, présenter cette affiche à l’ensemble de la classe.

Voici quelques-unes d’entre elles.

Merci à Pierre-Michel Bertrand de partager avec nous ses connaissances et sa passion.

Merci à la mairie de nous offrir la possibilité d’avoir de telles conférences.